Nouvelle réunion des producteurs de pétrole sur fond de crise sanitaire

Les principaux pays producteurs de pétrole tiendront ce jeudi 8 avril à partir de 14h GMT, une visioconférence, pour réfléchir sur l’effondrement actuel des prix de l’or noir.

Cette rencontre organisée par l’Arabie Saoudite à la demande des Etats-Unis d’Amérique, sera l’occasion pour ces pays de tenter de s’accorder sur des baisses de production durant cette période de pandémie de coronavirus.

Les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs partenaires via l’accord OPEP+, discuteront ainsi d’une «réduction massive» de la production mondiale de brut, leur arme principale à la chute de la demande mondiale en or noir.

Les participants espèrent aboutir à un « accord équitable qui rétablira l’équilibre des marchés pétroliers », dit-on du côté saoudien. Et les signaux semblent favorables à cette issue, puisque la Russie, au cœur de la négociation en tant que deuxième producteur mondial et chef de file des partenaires du cartel, semble cette fois-ci prête à coopérer, contrairement à la précédente réunion début mars qui s’était soldée par un fiasco et avait débouché sur une guerre des prix entre Ryad et Moscou.

En outre, l’objectif d’une coupe commune de 10 millions de barils par jour, soit 10 % de la production mondiale, évoquée par Donald Trump sur Twitter jeudi dernier, semble faire un consensus, même si son partage entre pays s’annonce épineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *