Rwanda : Construction d’une centrale à gaz méthane

Le gouvernement rwandais a signé au courant de la semaine passée, un contrat avec le géant groupe égyptien Orascom Construction Industries pour la construction au Rwanda d’une centrale fonctionnant au gaz méthane du lac Kivu. Ce projet innovant qu’ont entrepris les autorités rwandaises sera d’une capacité de production de 50 MW, de quoi améliorer considérablement le taux de couverture et le service de fourniture de l’électricité dans le pays. En 2009, ce petit pays de l’Afrique centrale qui avait une capacité de production de seulement 69 MW, réussira tant bien que mal à doubler  (presque) sa production qu’on estime à environ 130 MW en 2012. Ce résultat reste tout aussi possible, en vue de la politique de construction de petites centrales hydroélectriques ou à gaz méthane qu’a adopté le gouvernement rwandais depuis quelques années. A cet effet le projet d’Orascom qui devrait être opérationnel entre 2014 et 2015, constituera donc un apport conséquent pour l’économie du pays. Quant au coût d’investissement, Mohamed Safeyeldin, directeur des opérations Afrique chez Orascom Construction estime qu’« Il est encore tôt pour parler de chiffres exacts, mais nous pensons que l’investissement dans les 50 premiers mégawatts se situeront entre 100 et 130 millions de dollars ». Avec un taux d’électrification faible, ce projet permettra également au pays de Paul Kagamé d’améliorer les conditions de vie de sa population comme le souligne ici la ministre d’Etat chargée de l’énergie, Coletha Ruhamya, « Notre objectif est de produire un millier de mégawatts dans sept ans et de raccorder au moins 50% de la population à l’électricité ». Par ailleurs le pays songe aussi à utiliser à bon escient son grand potentiel dans le domaine de la géothermie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *