Le cuivre, moteur de croissance en Zambie

Le secteur minier de la Zambie est resté positif en 2011 et espère encore plus des performances l’année prochaine au regard des perspectives du marché mondial des matières premières. Selon un récent rapport mis à la disposition des actionnaires, les dirigeants de « Zambia Copper Mines » se sont félicités de la rentabilité enregistrée par toutes leurs filiales dans le pays. Le groupe espère ainsi sur une reprise progressive de l’économie mondiale et une augmentation des prix des matières premières pour connaitre une croissance en 2012. L’entreprise zambienne a réalisé un bénéfice de plus de 87 millions de dollars US dû principalement à la demande accrue de ce métal par divers pays dont la Chine. Il est à noté que la Zambie a bénéficié également d’une perturbation de l’approvisionnement en provenance de Chili. Cette situation permettrait également à la Zambie de maximiser le rendement de ses investissements concentrés dans le secteur minier. Ainsi le pays compte sur une bonne performance de la branche cuprifère pour relancer la croissance économique, intensifier les opérations de modernisation et maintenir l’inflation du Kwacha (monnaie locale). Le gouvernement zambien a promis de mettre tout en place pour que les performances du cuivre zambien de l’année prochaine profite réellement à tous les zambiens. Pour ce faire les autorités ont décidé d’améliorer les déclarations des activités à l’export, et par extension, de l’activité minière.

Outre le cuivre, dont il est 7ième producteur et le 2ième pour le cuivre raffiné, la Zambie exporte également du cobalt et de l’or. Ce pays d’Afrique australe qui peine à diversifier son économie, n’a jamais produit autant de cuivre que cette année. Selon le bureau national des statistiques des métaux, le pays aurait produit 4,5 % de la production mondiale.

One thought on “Le cuivre, moteur de croissance en Zambie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *