Botswana : Effondrement de la vente des diamants

Le Botswana a vu ses ventes des diamants baisser de plus de 70% au début de cette année entrainant ainsi une perte de 122 millions de dollars US. En présentant le budget national de 2012, le ministre des finances Kenneth Matambo a déclaré que la croissance économique du pays devrait décroître de 0,7% au cours de cette année. Selon le fonctionnaire botswanais, cette situation pourrait forcer le gouvernement à reconsidérer ses plans de dépenses d’autant plus qu’il n’y a aucune raison que cette tendance se renverse dans un proche avenir, à moins que la situation de la crise américaine et européenne s’améliore. A en croire le ministre des finances, les ventes devraient passer de 594,3 millions de dollars US à 160 millions de dollars US en 2012. Aussi les projections actuelles indiquent que le volume des ventes de diamants en cette année sera presque identique à celui de l’année passée. Si cette prévision arrivait à se réaliser à la lumière d’une contrainte budgétaire, le Botswana serait obligé de ré-prioriser ses options des dépenses prévues, tant au niveau national des ménages qu’au niveau individuel. L’économie mondiale a connu une récession à double creux, entrainant rapidement la récupération des dettes domestiques pouvant s’avérer difficiles. Le Botswana pourrait de ce fait être confronté à des réductions d’emplois ou des salaires dans le secteur public. Toutefois, les responsables du Botswana espèrent que le lancement du barrage au charbon de 600 Mégawatts conçu pour mettre fin à la dépendance des importations d’électricité, relancera l’économie. Le Botswana, qui est un pays enclavé au cœur de l’Afrique australe, a beau être loin de tout, est aux premières loges pour ressentir les effets de la crise de la dette européenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *