Gabon : Un Plan national de développement des infrastructures

« Ce sont environ 12 000 milliards de FCFA d’investissements à mobiliser et à injecter dans les 5 prochaines années si nous voulons que le Gabon s’engage sur la rampe de l’émergence », c’est sur ces mots que le Chef d’Etat Gabonais, Ali Bongo Ondimba, a annoncé lundi le plan national de développement des infrastructures. En effet le Gabon veut passer à la vitesse supérieure en ce qui concerne ses infrastructures. Ainsi le pays va mobiliser un coût global de 12 000 milliards de FCFA (242,5 milliards de dollars) étalés sur la période 2012-2016 qui seront entièrement consacrés au développement des infrastructures. Boosté par l’impact médiatique et économique induit par l’organisation de la CAN qui se déroule en ce moment, le pays s’active sur tous les fronts afin d’atteindre ses objectifs fixés pour l’émergence. La célérité et le dynamisme constatés lors de la préparation des chantiers de cette CAN peuvent être source d’inspiration et un bon tremplin pour la bonne marche dudit Plan. Pour le président, « 2012 sera dans ce cadre une période charnière de préparation et de lancement » pour le plan national de développement des infrastructures. « Je veillerai avec détermination à la mise en œuvre effective de cet ambitieux programme », a-t-il promis avant de citer la CAN en exemple : « La CAN a été une expérience qui a prouvé que nous pouvions fédérer le savoir-faire, les énergies avec un rythme soutenu dans l’exécution selon les règles de l’art de projets structurants et durables ».

Par ailleurs, avec l’avènement de la CAN, le pays bénéficie aujourd’hui de trois stades flambants neufs, des cités olympiques, des échangeurs, un réseau de communication plus sophistiqué, mais surtout une croissance économique en hausse de 4% en 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *