Zimbabwe : Plus de fourniture d’électricité au Mozambique

Le Zimbabwe est privé de fourniture d’électricité provenant du Mozambique. Depuis cet arrêt intervenu jeudi 15 mars, de nombreux quartiers de la capitale zimbabwéenne Harare sont plongés dans le noir. Le Mozambique a décidé de couper l’électricité à son voisin à cause des dettes. En effet, le Zimbabwe n’arrive pas à produire assez d’énergie pour ses besoins. La Zesa, compagnie nationale d’électricité, ne produit que 1300 MW. Pourtant, les besoins sont de 2200 MW. La Zesa est donc obligée de recourir à la fourniture d’Hydro Cabora Bassa, la société mozambicaine d’énergie, qui lui octroie une puissance de 100 à 185 MW. Actuellement, le Zimbabwe doit à cette compagnie  76 millions de dollars, selon son ministre de l’Energie. C’est pourquoi, il a décidé à son tour de priver tous les clients insolvables de la Zesa d’électricité dans le cadre de l’effort pour payer cette dette. Mais, cette dette est tellement importante qu’elle sera difficile à combler rapidement. En février, les autorités de tutelle du secteur énergétique avaient prévenu l’Assemblée Nationale du risque de coupure dû aux mauvaises finances de la Zesa. La compagnie devait lancer des compteurs prépayés pour pouvoir collecter l’argent avant toute fourniture en électricité comme solution. Mais, ce n’est pas encore fait jusqu’à présent.

L’argent tarde à être recouvré. Il s’agit de 400 millions de dollars US de dettes locales. Même les députés et les ministres cumulent des arriérés qu’ils doivent à la Zesa. En gros, cette compagnie d’électricité traîne une dette qui s’approche du milliard de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *