Swaziland : La crise budgétaire fait des ravages

L’Unicef, le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance, a publié un rapport inquiétant sur le Swaziland. Ce rapport parle de la dégradation des conditions socio-économiques de ce pays. Il révèle qu’une famille sur quatre est touchée par les conséquences de la crise budgétaire et n’arrive plus à se nourrir à satiété. C’est à cause de la perte de l’emploi ou de la hausse des prix des aliments. Les ménages swazilandais, dont 1000 ont participé à cette étude, n’ont pas d’autre choix que de s’adapter. Premièrement, quelques uns ne s’alimentent plus lors de certaines journées. D’autres ont changé leurs habitudes relatives aux moyens de transport ou à l’accès aux services. Tout moyen est donc bon quand il permet d’épargner quelque chose. Ce n’est pas seulement les ménages qui s’adaptent, l’Etat aussi fait des efforts malheureusement au détriment de la population. L’année dernière, l’Etat a suspendu certaines aides sociales. Le peu qu’il a payé est arrivé avec du retard. Le problème, c’est que ces suspensions ont touché même les personnes du troisième âge et les orphelins. Seulement le tiers de ces derniers s’est vu soutenu par l’Etat, au travers du paiement des frais d’inscription à l’école primaire. L’Unicef a aussi évoqué la santé dans son rapport.

Le pire, c’est l’arrêt de la campagne de sensibilisation contre le Sida dans un pays au taux très élevé de personnes séropositives. En effet, 25 à 40 % des swazilandais vivent avec le VIH. Le Swaziland subit les corollaires de problèmes budgétaires entamés depuis l’année dernière. La situation du pays est devenue plus difficile avec la faillite de l’union douanière régionale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *