Sierra-Léone : Construction d’une centrale hydroélectrique

Le président de la république de Sierra-Léone, M. Ernest Bai Koroma, a  procédé à la pose de la première pierre d’une centrale hydroélectrique. Ce projet est soutenu financièrement par l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI). Sur 6 millions de sierra-léonais, seuls 40 000 sont abonnés au réseau électrique. Le gouvernement sierra-léonais se bat pour réduire cet écart si important. Cet objectif a croisé ce que recherche l’ONUDI au cours de ses interventions. Ainsi, cet organe spécialisé des Nations Unies a décidé de soutenir ce projet. La centrale électrique sera érigée au bord du fleuve de Bankasoka, non loin du port Loko. Elle devrait générer 3 MW de puissance électrique. Grâce à la proximité avec le cours d’eau, l’impact de la nouvelle entité ne tardera pas à se faire ressentir sur la vie locale : selon les prévisions, les communautés devraient bénéficier d’une meilleure irrigation de leur terre par exemple. Des services liés à l’eau et à l’assainissement seront également installés. Bref, la fourniture électrique permettra le développement de toute la localité. Bien que le premier projet ne soit pas encore clos, l’ONUDI annonce déjà une autre initiative. L’organe onusien est sur une étude de faisabilité d’un projet dans l’hydroélectricité. Il s’agira de produire 10 MW d’énergie. Ce projet sera soutenu par le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), structure qui soutien des projets liés à la biodiversité, au changement climatique et à la dégradation des sols dans des pays en développement. Le FEM pourrait débourser 32 millions de dollars américains à cet effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *