Culture de la vanille à Madagascar

C’est en 1871 que la culture de la vanille, découverte en Amérique Latine par les conquistadors espagnols au début du 16ème siècle, fait son apparition à Madagascar. Actuellement, la vanille est cultivée à Madagascar sur près de 64 000 hectares, répartis sur 10 régions de la grande Ile. La filière de la culture de la vanille se compose de plus de 80 000 planteurs, 6 000 préparateurs et de 33 exportateurs.

Madagascar est le premier exportateur mondial de vanille avec la moitié de la production mondiale, mais le pays est quand même l’un des plus pauvres de la planète. La région de SAVA, au Nord-est de Madagascar, est la principale zone de production avec 80% des exportations. Dans cette région, 70% de la population dépendent de cette culture. Et bien que cette région soit relativement riche par rapport au reste de l’île, il existe encore des disparités importantes entre les petits planteurs et les grandes exploitations qui récoltent la vanille et la préparent pour la commercialiser sur le marché international.

Le FIDA (Fond International de Développement Agricole), institution des Nations Unies, a ainsi financé le projet PADANE. Ce projet vise précisément à remédier aux disparités de la région en favorisant une répartition plus équitable des avantages économiques et en permettant aux petits paysans d’acquérir de nouvelles compétences pour augmenter les recettes tirées de la production de la vanille. Ces paysans se sont ainsi regroupés en associations de planteurs de vanille pour mieux négocier les prix de vente de leur production. Ils ont également appris à préparer la vanille et à la stocker pour la vendre quand le prix de vente est au plus haut. 400 associations ont été crées sous diverses formes et regroupent environ 10 000 membres.

One thought on “Culture de la vanille à Madagascar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *