La Casamance, grenier du Sénégal

La Casamance est une région située à l’extrême sud du Sénégal entre la Gambie, la Guinée-Bissau et l’océan Atlantique avec 86 km de côtes. Elle a une superficie de 29 000 km2 et compte 800 000 habitants. La région est irriguée sur 300 km par le fleuve qui lui a donné son nom. Le fleuve et la densité de son réseau hydrographique, la douceur du climat, l’abondance des pluies et la fertilité des terres font de la Casamance le grenier du Sénégal.

La Casamance est la région la plus arrosée du Sénégal avec une précipitation moyenne de 1 400 mm par an. 80% de la population s’adonnent à des activités agricoles qui constituent la base de l’économie régionale. La culture la plus pratiquée est le riz avec 40 000 hectares de rizières pour une production annuelle d’environ 50 000 tonnes. Les autres cultures sont le mil, l’arachide, le maïs, le sorgho, le niébé. La région produit aussi beaucoup de fruits comme la mangue, l’orange, la mandarine, la pamplemousse, la banane, … La culture du cajou, dont la noix est utilisée comme friandise apéritif et dans l’industrie du chocolat, est en pleine expansion. 300 000 litres de vin de palme sont également produits chaque année.

Une diminution des précipitations ces dernières années a entraîné une diminution de la fertilité des sols, poussant les Casamançais dans la pêche et ses dérivés comme la construction de pirogues, accessoires et outillages. 4 000 pirogues motorisées et 8 000 pêcheurs contribuent à une production annuelle de 18 000 tonnes de poissons et 2 tonnes de crevettes.

One thought on “La Casamance, grenier du Sénégal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *