Mozambique: La chine finance la construction d’un pont

Le Mozambique a ratifié un accord de crédit de 682 millions de dollars US avec l’Exim Bank de Chine pour financer la construction d’un pont suspendu qui assurera la connexion entre les deux rives de la baie de Maputo (capitale du pays). Cet accord fait suite à un précédent prêt de 72,5 millions de dollars US octroyé en mai dernier par la banque chinoise pour le même projet. La passerelle, long de 3 mètres et haut de 48 mètres, permettra de joindre  la capitale du pays à la ville de Catembe qui lui fait face. Ce projet comprend également la transformation d’une piste de 120 Km en route bitumée vers la station de Ponta do Oura, à la frontière avec l’Afrique du sud. Cette piste ouvrira une route côtière entre Maputo et la ville de Durban en Afrique sud. La construction de cet édifice devrait débuter cette année et prendre fin dans environ trois ans et demi. A l’origine, il était prévu que le Portugal se charge de ce financement mais l’ancien colonisateur, qui s’enlise dans la crise financière a été supplantée par la Chine. Ce géant asiatique a en plus affirmé qu’il renforcerait son assistance au Mozambique en matière d’agriculture  et de formation de cadres. Le gouvernement chinois soutient en effet les efforts consentis par le Mozambique pour assurer le développement de l’économie et supprimer la pauvreté. Par ailleurs, la Chine a assuré qu’elle continuera, dans le cadre de sa politique avec l’Afrique, à augmenter son assistance au Mozambique par la voie bilatérale ainsi que par le biais d’organisations internationales. Le président Hu Jintao vient d’ailleurs de ramener à 20 milliards de dollars US la part des crédits chinois au continent noir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *