Niger : soutien pour la microfinance

photo_senegal_tissu_me_0La Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) a consenti un prêt en faveur de la société Asusu, prestant dans le secteur de la microfinance au Niger. Les documents portant sur cet engagement ont été paraphés par le président de l’institution financière sous-régionale et la directrice générale de l’entreprise nigérienne.

2 millions de dollars, c’est le montant que la BOAD a mis à disposition d’Asusu sous forme de crédit. En fait, il s’agit du refinancement des prêts que cette dernière a octroyé à ses clients. Ce n’est pas par hasard que l’institution financière régionale a choisi de collaborer avec Asusu : les populations à faible revenus figurent parmi les priorités de la BOAD et c’est justement cette catégorie qui bénéficie des services de la société nigérienne. En facilitant l’accès des plus démunis aux crédits, la BOAD espère diminuer, un tant soit peu, les difficultés économiques de la sous-région. Pour ce qui est de ce financement en particulier, il va soutenir l’initiative 3N « les Nigériens Nourrissent les Nigériens », autrement dit, le programme de sécurité alimentaire développé par le gouvernement nigérien. La société Asusu financera certains de ses clients dont les projets entre dans ce vaste programme d’autosuffisance alimentaire. Pour rappel, l’initiative 3N vise la mise à disposition de plus de produits agricoles par le biais de l’optimisation agricole et de l’amélioration de la gestion des ressources naturelles. Ce plan, qui avait été adopté afin de se prémunir des crises alimentaires, profite énormément de l’apport des microcrédits.

Concrètement, Asusu intervient dans l’octroi de crédits de campagne, l’achat des semences et du matériel agricole, l’organisation d’activités dans le secteur agro-industriel et le lancement de microprojets. Ce, à l’intérieur des zones nigériennes à fort potentiel agricole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *