Sommet Japon/Afrique : Pour une croissance durable et inclusive

ticadRéunis ces trois derniers jours à la Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD), les chefs d’Etat et de gouvernement japonais et africains ont réaffirmé leur détermination à travailler de concert en vue d’accélérer la croissance, le développement durable et la réduction de la pauvreté en Afrique.

De manière pratique, ils ont suggéré d’orienter l’action des acteurs internationaux en Afrique autour de trois principaux axes à savoir : une économie solide et durable, une société inclusive et résiliente, la paix et la stabilité du continent. Il faut dire qu’il s’agit là d’une grande première depuis la mise sur pieds de la TICAD. En effet, les différents dirigeants se sont félicités du changement de braquet de ladite Conférence en ceci qu’elle a été orientée plus vers l’action et les résultats.

Par exemple, avec le slogan « Main dans la main avec une Afrique plus dynamique », les participants ont beaucoup mis l’accent sur l’importance du secteur privé en relevant la nécessité de le soutenir, le renforcer par une amélioration du cadre légal pour les investisseurs.

Egalement, la paix, la stabilité et la bonne gouvernance ont été au cœur des débats.Les jugeant indispensables pour une croissance durable, le Japon a annoncé une aide de plus de 976 millions de dollars pour stabiliser les zones de tension, principalement le Sahel.

En résumé, les dirigeants présents à la TICAD se sont engagés à joindre leurs efforts pour atteindre en 2015 les Objectifs du Millénaire pour le Développement en Afrique, un continent au cœur du développement dans les décennies à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *