Afrique du Sud : Mise en garde sur la politique monétaire des USA

le-president-de-la-fed-ben-bernanke-le-22-mai-2013-a-washing_1128328La première puissance africaine a tenu à tirer la sonnette d’alarme sur les conséquences que pourrait avoir le durcissement de la politique monétaire américaine sur l’économie du monde, particulièrement celle des pays émergents et des pays sujets à une forte dollarisation. C’est le ministre des finances sud-africain qui s’est personnellement exprimé sur le sujet, mettant en garde les dirigeants de la réserve fédérale américaine sur un effet de contagion qui pour découler de leur décision.

En effet, le fait que le dollar représente pour certains de ces pays une partie non négligeable de la masse monétaire en circulation, tout impact sur la monnaie américaine conduirait à des répercussions. Déjà, l’annonce par la Fed d’une fin éventuelle de son programme d’achat massif d’actifs avait conduit à une dépréciation de monnaie pour certains de ces pays. C’est la politique d’injection massive de milliards de dollars, par les banques centrales, dans l’économie américaine et mondiale qui a permis de restaurer la confiance sur les marchés. Au déclenchement de la crise économique il y a 5 ans, la défiance entre les banques et autres acteurs financiers avait conduit à une intensification de la crise et celle-ci ne se serait pas calmer si les préteurs au dernier recours, les banques centrales n’avaient pas réagi.  Dès lors, les investisseurs plus confiants ont repris du poile de la bête et certains se sont lancés sur les marchés émergents. Un virement dans la politique monétaire pourrait refroidir leurs ardeurs et conduire à un gèle préventif de certains financements sous réserve d’observation des tendances. L’arrêt ou le ralentissement des flux financiers vers ces pays émergents conduira au ralentissement des investissements avec des conséquences économiques fâcheuses.

Voila pourquoi les autorités sud-africaines appellent les américains à gérer de façon responsable leurs affaires internes particulièrement quand celles-ci sont étroitement liées à d’autres économies à travers le monde. L’année dernière, la monnaie sud-africaine (rand) s’est fortement dépréciée par rapport au dollar et la tendance semble se maintenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *