Comores : Renforcement du secteur des énergies renouvelables

EnRAujourd’hui, les enjeux de l’énergie sont doubles. Il faut à la fois assurer la consommation nationale aussi bien sur le plan domestique qu’industriel, et éviter la détérioration de l’environnement. C’est dans ce sens que la Banque africaine de développement (BAD) a décidé de soutenir le secteur de l’énergie aux Comores. Pour ce faire, l’institution financière va investir environ 20,1 millions de dollars dans un projet de renforcement de capacité du secteur des énergies renouvelables. Pour l’heure, l’énergie électrique sur le territoire comorien dépend fortement des ressources fossiles qui polluent fortement l’environnement.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du plan global sur la Stratégie de la Croissance et de Réduction de la Pauvreté (SCRP) des Comores. Il permettra d’augmenter la couverture des besoins électriques du pays et de la stabiliser. Dès lors, une incidence positive sur la stabilité macroéconomique devrait se faire sentir au Botswana. Selon les responsables de la BAD, la mise en place de ce projet devra durer environ 38 mois. Durant cette période les autorités comoriennes vont procéder à une série d’études pour établir une manière optimale d’exploiter son potentiel en énergie renouvelable.

 L’objectif de l’Union est d’atteindre un taux d’électrification d’au moins 40% d’ici 2015.En ce qui concerne la structure du financement, environ 8 millions de dollars proviendraient du Fonds Africain de développement et 12 du Fonds pour la Facilité des Etats Fragiles. Dans la même optique, la Banque Mondiale a également annoncé qu’elle contribuerait à hauteur de 5 millions de dollars pour soutenir le secteur de l’énergie comorien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *