Kenya : L’exportation du tabac affectée par la crise égyptienne

000La crise égyptienne fait également des perdants en dehors de son propre territoire. En effet, la filiale kényane de British American Tabacco vient d’annoncer que son chiffre d’affaires a connu une baisse due à la situation qui prévôt au pays des pharaons.

Le groupe est spécialisé dans la manufacture et la commercialisation du tabac. Selon les estimations annoncées, l’entreprise a enregistré un manque à gagner d’environ 22,4 millions de dollars entre les mois de janvier et d’août de l’année en cours. Néanmoins, la société a expliqué que la baisse des recettes a été relativement couverte par une vente positive sur le marché kényan.  Ainsi, durant le premier trimestre, la société a globalement enregistré une hausse de 4% malgré la baisse de la consommation égyptienne. Les chiffres publiés montrent que cette hausse globale est due à une progression de 7% en matière de ventes locales.

Cette crise ne touche pas uniquement le secteur du tabac. L’Égypte, troisième destination africaine des exportations kényanes a vu ses diverses importations décroître sensiblement.

Au premier trimestre de l’année, les exportations du Kenya vers l’Égypte s’élevaient à 107 millions de dollars tandis qu’au deuxième trimestre de l’année, ce chiffre se divisait par deux, soit 52 millions de dollars. La première victime du Kenya est le secteur du thé, qui représente environ 96% de ses exportations vers l’Egypte, générant à lui seul, des revenus de plus de 251 millions de dollars. Pour l’année en cours, les chiffres s’annoncent de loin inférieurs à ce résultat. Les autres produits d’exportation touchés sont les textiles, l’aluminium, le carbonate de soude, les épices et les fruits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *