Afrique du Sud : Pertes sensibles de la production agricole

secheresse01qCette année, l’Afrique du Sud rencontre des problèmes agricoles. Dans la région du nord-ouest, une bonne partie de ses bassins de production en matière des céréales est frappée par la sécheresse se  traduisant  par des baisses de production. A titre d’illustration, celle du maïs a été touchée cette année avec une baisse évaluée à près de 3,6%. La région a toujours été un grand contributeur dans la production de maïs pour la consommation nationale. L’année dernière, son apport représentait environ le tiers de la production nationale.

Outre les difficultés traversées dans le secteur minier, le pays doit faire face à une faible pluviométrie qui frappe en plein cœur  ses greniers habituels. Les récoltes de l’année sont encore loin des prévisions  attendues. Pour le maïs blanc, le Comité des prévisions de récolte a annoncé que le pays n’avait produit que 5,5 millions de tonnes contre une projection initiale de 11,7 millions de tonnes en début d’année.

Ainsi, l’Afrique du Sud est à son plus bas niveau de production de maïs blanc depuis plus d’une demi-décennie. Cependant, au-delà de cette période difficile, le comité a annoncé que la production de maïs jaune avait connu une légère croissance pour s’établir à 6,1 millions de tonnes.

Néanmoins, cette réjouissance doit être tempérée  parce que dans le pays, c’est généralement le maïs blanc qui entre dans la consommation des populations tandis que le maïs jaune est principalement orienté vers la consommation animale.Bien qu’elle soit relativement diversifiée, l’économie sud-africaine est surtout marquée par le secteur minier et sa production agricole aurait besoin d’un peu plus d’attention pour s’imposer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *