RDC : Les drones, essentiels pour la MONUSCO

monusco_contingent_8De source officielle, la Mission des Nations Unies au Congo (MONUSCO) va déployer ses premiers drones de surveillances pour progresser militairement dans sa tâche.

En effet, la MONUSCO a prévu d’intensifier la surveillance, non seulement des mouvements des groupes armés dans l’Est de la RDC, mais également ceux des populations. Elle inclut dans son activité la surveillance des frontières du pays afin d’en préserver sa souveraineté et son intégrité.

Pour rappel, après la débâcle du M23 en début novembre 2013, les forces armées de la RDC, appuyées par les Casques bleus de l’ONU, avaient résolu de cibler tous les autres groupes armés opérationnels dans le pays, surtout dans la sa région Est afin de faire cesser par la force toutes activités qui menacent la sûreté et la survie de l’Etat. C’est dans cet ordre de disposition que seront utilisés les drones.

Aérodyne télécommandée qui emporte une charge utile, destinée à des missions de surveillance, de renseignement, de combat ou de transport, les drones sont généralement utilisés au profit des forces armées ou sécurité d’un Etat. Ils peuvent toutefois avoir aussi des applications civiles, voire de loisir.

Bien que depuis plus d’une dizaine de jours, certaines milices désarment, il est capital pour l’armée congolaise de garder un œil vigilant en vue d’éviter toute récidive des récents affrontements dans l’Est de la RD Congo.Selon le Secrétaire général adjoint de l’ONU chargé du maintien de la paix en RDC, ces engins constituent « un élément important de dissuasion et de travail pour la MONUSCO ».

En résumé,les drones sont indispensables dans le processus de stabilisation mené par la MONUSCO en République Démocratique du Congo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *