Rwanda : Ralentissement de la croissance économique

wangombwaAu Rwanda, la croissance réelle du Produit intérieur brut (PIB) a connu un ralentissement sensible au cours des trois premiers trimestres de l’année 2013.
Durant  cette période, le pays a enregistré un taux de croissance économique respectivement de  6,4% puis de 3,9%, alors que le taux annuel en 2012 était de 8%. En conséquence, le ministère des Finances et de la planification économique a dû revoir à la baisse les prévisions de croissance, à l’automne de cette année.
D’une façon globale, le Rwanda pourrait s’attendre à un taux de croissance économique inférieur à 6% pour l’ensemble de l’année. Selon John Rwangombwa, le gouverneur de la National Bank of Rwanda, la Banque centrale du Rwanda, les contre-performances enregistrées dans le secteur des services ont été le principal facteur de ce ralentissement de la croissance économique du pays. Depuis les trois premiers trimestres de 2013, la production dans le secteur des services a seulement augmenté en moyenne de 4,6% alors que durant  toute l’année 2012, celle-ci avait enregistré une croissance de 12,2%.
Le gouverneur de la Banque centrale a expliqué, lors d’une réunion du Comité de politique monétaire, que cette régression est principalement due au résultat de la diminution des dépenses publiques. Il a mentionné qu’à cela s’ajoute un ralentissement de la distribution des crédits au secteur privé.
Ce  comité a  souligné que  le principal défi du Rwanda concerne sa dépendance vis-à-vis de l’extérieur, notamment pour certains produits de base, avec les dépenses considérables que cela entraîne. Le pays a donc besoin de réduire son déficit commercial extérieur pour être en mesure de faire face aux éventuels chocs extérieurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *