Madagascar : Participation de la SADC à la réconciliation nationale

sadccEn mission à Madagascar dans le cadre de la réconciliation nationale, la délégation de la SADC a entamé sa mission avec la rencontre de certains chefs d’institutions et devrait rendre une visite de courtoisie à Marc Ravalomanana, retenu dans un camp de la marine à Antsiranana au nord du pays.

Conduite par David Mehlobo, ministre sud-africain de la Sécurité d’Etat, la délégation de la SADC, (Communauté de développement de l’Afrique Australe), s’est rendue à Madagascar pour tenter de résoudre les différends qui minent la classe politique nationale. A son arrivée, elle a rencontré les chefs des institutions malgaches et pourrait se rendre à Antsiranana où Marc Ravalomanana est retenu depuis son retour d’exil. Un haut dignitaire a confié sous anonymat qu’ « elle a obtenu l’autorisation de l’État pour ce déplacement ».

Cette visite à l’ancien chef d’Etat a pour but de trouver un terrain d’entente entre lui et Hery Rajaonarimampianina. Hanitra Razafimanantsoa, député de la mouvance politique de Ravalomanana déclare que « les deux parties trouvent que les pourparlers sont l’option la plus adéquate dans l’intérêt de la nation ». Ce qui pourrait faciliter la tâche des négociateurs de la SADC.

Après s’être entretenue avec Jean-Max Rakotomamonjy, Président de l’Assemblée nationale, Sylvain Rabotoarison, Président du comité de réconciliation nationale et Jean-Eric Rakotoarisoa, Président de la Haute Cour Constitutionnelle, la délégation s’est rendue au palais de Tsimbazaza pour discuter de « la réconciliation nationale ». Même si pour certains malgaches cette initiative appartient au peuple de la grande île, tout prête à croire qu’Andry Rajoelina, Marc Ravalomanana et Hery Rajaonarimampianina seront assis à une même table en vue de trouver une issue politique pour l’avenir de Madagascar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *