Financement des élections de Madagascar

Conformément à la politique générale de l’Etat malgache en matière de financements et de dépenses, la loi de finances 2011 inclura les dépenses relatives aux différentes élections tant nationales que locales. Ainsi, selon le Président de la Haute Autorité de la Transition (HAT), M. Andry Nirina Rajoelina, le gouvernement est capable de financer les élections sur ses fonds propres. Et selon un haut responsable du ministère des Finances et du Budget, l’argent est disponible pour ces élections. Toutefois, des questions se posent, quant à la possibilité de réalisation concrète de ce projet sans les aides extérieures.

Concernant la distribution du budget 2011, la part allouée au ministère de l’Intérieur, département chargé de l’organisation et de l’appui du processus électoral est minime. Ce département ne dispose en effet que d’un budget de fonctionnement de 27,3 milliards d’ariary (13 894 579 dollars), soit seulement de 0,8% de part du budget par rapport aux autres institutions et ministères. Notons qu’il est d’ailleurs inopportun que pour cette année électorale 2011 ; le budget du ministère de l’Intérieur ait été réduit de moitié par rapport à celui de 2010, passant ainsi à 53 milliards d’ariary (26 974 824 dollars).

Soulignons enfin que le financement des élections sans aide extérieure est un défi important à relever pour la  Haute Autorité de la Transition, dans la mesure où le budget de la Présidence est également revu à la baisse d’une manière considérable, avec seulement 67 milliards ariary (35 000 000  dollars) en 2011 contre 265 milliards ariary (135 000 000 dollars) en 2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *