Burkina Faso : Blaise Compaoré sur un siège éjectable ?

Le Burkina Faso continue sa descente aux enfers dans ce qu’on pourrait appeler une crise sociopolitique qui met à mal depuis un moment le régime de Blaise Compaoré. La solution à cette crise selon l’opposition politique du pays, se trouve dans le départ du président. En effet c’est ce qu’a affirmé Me Bénéwendé Stanislas Sankara, chef de file de l’opposition, lors d’une conférence de presse qui a eu lieu le mardi 26 avril 2011 à son siège. Cette rencontre avec les journalistes, a servi de créneau pour un appel massif et une grande mobilisation de la population au meeting organisé le samedi 30 avril prochain, dans le but d’exprimer tout le malaise du peuple burkinabé. Ainsi pour résumer l’état de la situation et justifier le bien fondé de ce meeting, le leader de l’opposition estime «Il faut une thérapie de choc face à la crise actuelle que vit notre pays » avant d’ajouter que la crise étant politique il revient à trouver des solutions politiques. Ainsi une des solutions politiques envisagées par l’opposition serait le départ pur et simple du Président blaise Compaoré et c’est dans cette optique qu’il a été décidé le meeting du 30 Avril prochain sur la situation nationale du pays. Par ailleurs Me Sankara estime que le président est insensible aux cris de désarroi de son peuple et que son seul souci reste le maintien de son fauteuil présidentiel, et pour preuve il trouve que le président aurait pu démissionner lui-même au lieu de dissoudre tout son gouvernement et en former un autre. Tous les partis de l’opposition face à cette crise profonde qui secoue le pays des hommes intègres, s’accordent donc à dire que le départ de Blaise Compaoré est la seule véritable solution.

One thought on “Burkina Faso : Blaise Compaoré sur un siège éjectable ?

  1. moi je suis a Abidjan la meilleur solution 7 son départ
    tout les Burkinabés a Abidjan son d’accord pour son départ on est fatigue de lui il doit partie je suis d’accord pour le meeting du 30 avril on continu le meeting jusqu’à son départ du pourvoir vive la révolution

Répondre à sebogo françois Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *