Niger : Les populations appelées à ne pas céder à la peur

niger-voteA l’occasion du Carême chrétien qui a lieu au Niger, moins d’une semaine avant l’élection présidentielle prévue le 21 février, l’archevêque de Niamey, Mgr Djalwana Laurent Lompo, a exhorté les fidèles de son diocèse, à prendre part au scrutin et à faire le choix de leur candidat après mûres réflexions, dans la prière, sans toutefois se laisser manipuler par des « agitateurs de slogans », rapporte Radio Vatican.

« Que l’on soit électeur, militant ou candidat, nous aurons à cœur de mettre en avant la vérité, là où la tricherie semble triompher, et le respect de la parole des autres, là où elle est muselée. Notre choix politique se fera en conscience et en toute liberté, loin de tout esprit sectaire, clanique, ethnique et régionaliste », a-t-il précisé.

Pour l’archevêque, l’engagement citoyen est une dynamique où s’exerce la miséricorde. Dans un message adresse aux fidèles du diocèse, il les a appelé à faire preuve de miséricorde et apprendre, pendant ce Carême, à combattre les forces du mal qui sont en eux-mêmes, dans leurs communautés et dans la société.

Près de 7,5 millions d’électeurs, sur une population estimée à plus de 17 millions de personnes, ont été recensés dans tout le pays et sont appelés à se rendre aux urnes, le jour du vote pour choisir celui qui présidera le pays pour un nouveau mandat de cinq ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *