Mohammed VI et François Hollande assistent à la présentation du projet du Centre culturel marocain à Paris

maroc-mohammed-vi-le-president-de-la-republique-francois-hollande-le-president-de-l-institut-du-monde-arabe-jack-lang-Le président français, François Hollande et le Roi Mohammed VI, en visite de travail et d’amitié en France, se sont rendus mercredi en fin d’après-midi, après leurs entretiens à l’Elysée, au siège de l’Institut du Monde Arabe (IMA) à Paris.

Sur place, le Président de cet institut, Jack Lang, a présenté au souverain marocain et au président Hollande, le projet du futur Centre culturel marocain à Paris, destiné à renforcer des liens de la communauté marocaine installée en France avec son pays d’origine.

Selon les concepteurs du projet, ce centre culturel va constituer une véritable vitrine de la culture marocaine dans sa diversité, et aura pour mission de participer à la promotion du patrimoine et des traditions du Royaume dans l’Hexagone et en Europe.

Ce projet sera bâti sur une parcelle 320 m2, située au Boulevard Saint-Michel, à l’emplacement de l’ancien siège de l’Association des étudiants musulmans nord-africains, qui est une propriété du Maroc. Le coût de ce projet, est estimé à 7 millions d’euros.

A la même occasion, les deux chefs d’Etat ont présidé une cérémonie de signature d’une convention entre la Direction des Archives Royales et le Musée de l’ordre de la Libération. Ladite convention, prévoit l’organisation en octobre prochain aux Invalides, d’une exposition sur le Maroc, à l’occasion de la célébration du soixantième anniversaire de l’Indépendance du royaume.

Le Souverain chérifien a également visité l’exposition consacrée à la «légende d’Osiris» et où sont exposés plus de 250 objets inédits et œuvres du patrimoine mondial qui étaient plongés dans les eaux depuis l’Antiquité mais également une quarantaine d’œuvres provenant des musées du Caire et d’Alexandrie.

Auparavant les deux Chefs d’Etat ont eu au palais de l’Elysée, des entretiens en tête-à-tête avant de les élargir à leurs ministres des Affaires étrangères et de l’Environnement des deux pays, leurs Conseillers et aux ambassadeurs respectifs des deux pays à Rabat et à Paris.

Les deux parties ont abordé divers volets de la coopération bilatérale dans les domaines économique, culturel et en matière de lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière, ainsi que les conférences des Nations Unies sur les changements climatiques COP21 de Paris et COP22 prévue en novembre prochain à Marrakech.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *