Le parlement centrafricain reprend ses activités après trois ans d’absence

ass-nationale-rcaLes nouveaux députés centrafricains ont été installés mardi au siège de l’Assemblée nationale à Bangui, lors de la session inaugurale de cette institution.

Depuis trois ans, l’Assemblée nationale n’a plus siégé à cet endroit à cause des conflits politico-militaires qu’a connus le pays.

Les députés ont été enchantés de retrouver leurs fauteuils au siège de l’Assemblée nationale, au terme de quelques travaux de réparation. La séance inaugurale a été présidée par le doyen des députés Constant René Ngbondo (73 ans). Il a fixé pour ce mercredi la date de dépôt de candidature à la présidence et au bureau de l’Assemblée nationale. L’élection du nouveau président de cette institution aura lieu vendredi.

La Centrafrique gagne ainsi un autre pari de la démocratie, celui de l’installation des institutions élues. Après l’investiture du président Ange-Faustin Touadéra, les 128 députés dont l’élection a été validée par le juge constitutionnel, siègent légalement à Bangui à partir de ce mardi.

Les candidats de douze autres circonscriptions restantes participeront aux législatives partielles, car leur élection avait été jugée non crédible et frauduleuse.  Ces députés ne pourront pas de la sorte, participer à l’élection du président et des onze membres du bureau de l’Assemblée nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *