Pékin finance les projets d’infrastructure au Togo

Gnassingbe-chineLe président  togolais Faure Essozimna Gnassingbé a entamé ce dimanche, une visite d’Etat en Chine, où il a eu peu après son arrivée, des rencontres de travail avec les hauts dirigeants de l’Etat chinois, ainsi qu’avec la diaspora togolaise en Chine.

Les principaux sujets de discussions  tournaient autour du  financement des infrastructures, l’énergie, les télécommunications, l’agriculture, l’industrie, les services et plus particulièrement le secteur touristique ainsi que le commerce.

Le Chef de l’Etat chinois, Xi Jiping a promis dans une déclaration ce lundi,  d’aider le Togo à travers le financement de projets de construction de centres logistiques et portuaires. Pour ce faire, une convention de financement a été signée entre les deux pays portant sur l’extension de l’aéroport international Gnassingbé Eyadema de Lomé Tokoin.

La Chine met à la disposition de l’Etat togolais, 39 milliards de Fcfa destinés à l’agrandissement de cet aéroport avec la construction de deux terminaux. Une autre convention a été conclue entre la Chine et le ministère togolais du Développement à la Base et une troisième a porté sur le financement des travaux de construction du barrage d’Adjarala à hauteur de 36 milliards de Fcfa

Outre les rendez-vous de travail,  le Chef de l’Etat prendra part également à des activités culturelles et aura des entretiens avec la classe économique de la Chine. Il participera également à un forum économique sur le Togo.

Pour rappel, l’aéroport international Gnassingbé Eyadema de Lomé Tokoin s’est doté récemment d’une nouvelle aérogare inaugurée le 26 avril dernier, par le Président de la République Faure Gnassingbé grâce toujours au soutien financier de la Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *