RDC: L’opposant Samy Badibanga nommé à la tête du gouvernement

rdcLe président congolais, Joseph Kabila a nommé ce jeudi, le député de l’opposition Samy Badibanga au poste du Premier ministre, en remplacement d’Augustin Matata Ponyo qui en rendu son tablier en début de semaine, conformément aux clauses de l’accord politique conclu en octobre dernier, entre la majorité et une frange minoritaire de l’opposition en République démocratique du Congo (RDC).

Les signataires dudit accord politique avaient convenu du report des élections au mois d’avril 2018, et de la mise en place d’un gouvernement d’union nationale dirigé par un Premier ministre issu de l’opposition, à l’issue d’un «dialogue national» conduit par le facilitateur désigné par l’Union Africaine (UA), l’ex-premier ministre togolais, Edem Kodjo.

Le nouveau chef de gouvernement, Badibanga, 54 ans, dirige le premier groupe parlementaire de l’opposition à l’Assemblée nationale, et fait partie des 42 parlementaires radiés de l’UDPS, le parti d’Etienne Tshisekedi, en février 2012. Il était arrivé deuxième à l’élection présidentielle de novembre 2011, remportée par Joseph Kabila. Il était l’adjoint de Vital Kamerhe, modérateur de l’opposition au «dialogue national» et initialement donné favori à ce poste de Premier ministre.

L’accord issu du dialogue national en RDC, est dénoncé par la majorité des partis de l’opposition avec à leur tête l’ancien Premier ministre, Etienne Tshisekedi, qui exige le départ de Kabila à la fin de son second mandat, le 19 décembre prochain.

Le Congo Kinshasa traverse une crise politique profonde depuis la réélection de Kabila, dont les résultats ont été contestés. La crise a été aggravée par le report à une date lointaine, de la présidentielle, alors qu’elle devait avoir lieu avant la fin 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *