Le Roi Mohammed VI reprend vendredi sa tournée est-africaine

mohammed-vi-visite-ethiopie-madagascarDès la clôture de la 22ème Conférence des Parties sur le climat (COP22) ce vendredi 18 novembre à Marrakech, le roi du Maroc, Mohammed VI reprendra sa tournée dans l’Est africain, avec notamment des visites de travail en Ethiopie et puis au Madagascar, qui abritera les 26 et 27 novembre, le sommet de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF).

Il faut noter que l’étape éthiopienne de cette nouvelle tournée de Mohammed VI, était initialement programmée au mois d’octobre dernier au terme des visites officielles du souverain au Rwanda et en Tanzanie, mais elle a été reportée à cause des préparatifs de la COP22 qui devait se tenir du 7 au 18 novembre à Marrakech, au centre-sud du Maroc.

L’objectif de cette percée diplomatie marocaine, reste sans nul doute, le rapprochement du royaume chérifien avec le continent noir dans la perspective du retour prochainement du Maroc au sein de l’Union Africaine (UA).

L’étape éthiopienne de la tournée royale revêt toute son importance dans la mesure ou c’est dans ce pays qui se tiendra le prochain sommet de l’UA en janvier 2017. Il s’agit donc pour le souverain marocain, d’une destination stratégique, pour renégocier davantage la position du Maroc sur le continent, car c’est au cours de ce sommet que sera entérinée la demande marocaine de réintégrer l’UA.

Outre son caractère politique, la visite du roi du Maroc en Éthiopie devra consolider le rapprochement économique entre les deux pays et sera couronnée par la signature de nombreux accords et conventions de coopération bilatérale.

En effet, selon des informations sûres, l’Office Chérifien des Phosphates (OCP) prévoirait d’investir 2,5 milliards de dollars dans une usine d’engrais qui sera construite en Ethiopie. De même, d’autres groupes, notamment bancaires, sont intéressés par le marché éthiopien, même si la réglementation reste assez rigide concernant l’entrée de nouveaux acteurs dans ce pays.

Au Madagascar, la visite du Roi Mohammed VI sera placée sous le thème : «L’économie et l’indépendance des médias». Ce déplacement se déclinera en deux phases, dont la première sera consacrée aux prises de contacts de la délégation marocaine avec les dirigeants malgaches. Le point culminant de cette phase, sera probablement une visite de Mohammed VI à Antsirabe, une ville à forte symbolique, car elle fut le lieu de l’exil de son grand-père, feu Mohammed V et sa famille en 1954.

Selon les médias malgaches, le souverain chérifien devrait y lancer les travaux de construction d’«un centre hospitalier pour mères et enfants», qui «sera le plus grand dans l’Océan indien».

La seconde phase sera consacrée au sommet de l’OIF, où le Maroc devrait être l’un des pays les plus représentés, avec une délégation «composée de plus de 300 personnes».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *