France-Afrique : La France augmente son aide au développement en Afrique

bamko-sommetLe président Français, François Hollande a annoncé samedi dernier, à l’ouverture du sommet France-Afrique à Bamako, devant ses homologues africains, que la France compte augmenter son aide au développement en Afrique.

D’après le chef de l’Elysée, la France promet de presque tripler son aide publique au développement (APD) dans le continent, pour les cinq prochaines années.

«Je veux dire aujourd’hui que l’aide au développement de la France passera à 23 milliards d’euros pour les 5 prochaines années», a déclaré François Hollande dans son discours d’ouverture, soit une augmentation de 15%.

Le président français a également annoncé le lancement d’un Fonds d’investissement franco-africain, doté de 76 millions d’euros sur 10 ans, le tout premier du genre.

Jusque-là, la France qui a injecté 8,1 milliards d’euros dans son aide publique, se classait au 5ème rang mondial dans ce domaine derrière les USA, le Royaume-Uni, l’Allemagne et le Japon.

L’Afrique reçoit 45% de l’aide publique française, destinée essentiellement à la zone subsaharienne. Selon les données de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) reprises par Le Monde, la Côte d’Ivoire est, avec 2,29 milliards d’euros, la première destination africaine de l’APD française. Elle est suivie par le Sénégal (970 millions d’euros) et l’Afrique du Sud (827,5 millions d’euros).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *