L’UDPS appelle à des manifestations de rues contre le blocage des négociations

udps1Après l’échec des pourparlers conduits par les Evêques en République Démocratique du Congo, le parti d’opposition, Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), entend appeler à des manifestations de rues, pour faire pression sur le pouvoir.

Le parti fondé par le défunt opposant Etienne Tshisékedi a appelé hier mardi, à une manifestation générale dans le pays pour le 10 avril prochain.

« L’UDPS appelle les Congolais à rester vigilants et à se mobiliser pour une grande marche pacifique sur toute l’étendue de la République et dans la diaspora, le 10 avril 2017, en guise de protestation contre la non-application de l’accord et la présidence à vie programmée par M. Joseph Kabila, conformément à l’article 64 de notre Constitution», a déclaré lors d’une conférence de presse, Jean Marc Kabund, secrétaire général de l’UDPS.

Le parti de l’opposant historique, Etienne Tshisekedi, décédé le 1er février dernier, appelle également la communauté internationale à «ne plus reconnaître M. Kabila comme président de la République et arrêter toute collaboration avec les institutions congolaises qui n’ont plus de légitimité faute de la tenue de l’élection».

En début de semaine, la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) avait annoncé, avoir mis fin à sa médiation dans les discussions sur les arrangements particuliers pour la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre 2016, dénonçant une mauvaise foi et un manque de volonté des acteurs politiques.

L’appel à manifester de l’UDPS, intervient alors que le président Kabila a promis hier aux évêques, de «s’engager personnellement» en vue de ramener les parties à un consensus sur les questions pendantes, notamment la nomination du Premier ministre et du président du Conseil de suivi de l’accord.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *