RDC : La majorité appelle l’opposition au patriotisme

rdc-rassemblementLa majorité présidentielle en République Démocratique du Congo (RDC), a appelé l’opposition à faire preuve de patriotisme, a réaction aux appels à des manifestations de rue pour faire sauter le blocage dans les discussions sur le partage du pouvoir.

Le porte-parole de la majorité, Alain André Atundu estime qu’en faisant recours à la rue, l’opposition, fédérée au sein du Rassemblement, fait courir au pays le «risque d’éloigner la perspective des élections», prévues pour cette fin d’année.

Les modalités de la nomination du Premier ministre constituent l’un des points du blocage de la mise en œuvre de l’accord devant conduire le pays aux élections avant fin 2017. «La majorité présidentielle invite le Rassemblement à un sursaut salutaire de patriotisme et au respect du peuple congolais en contribuant de façon constructive à la présentation d’une ‘’short-list’’ de 3 personnalités à la candidature au poste du Premier ministre», indique Atundu.

Mais, l’opposition refuse cette procédure, et exige que Félix Tshisékedi, fils du défunt fondateur du Rassemblement, Etienne Tshisékedi, soit nommé Premier ministre de la transition. Une position tranchée qui ne participe pas à l’évolution des choses, selon la majorité présidentielle.

Telle une contre-attaque, le porte-parole du clan Kabila a, lui aussi, lancé un appel au Congolais, les invitant à faire preuve de lucidité et de responsabilité, pour boycotter les appels du Rassemblement et de l’UDPS, les 3 et 10 avril prochains.

«La MP exhorte la jeunesse congolaise à ne pas être l’artisan de son propre malheur en participant à des actions de destruction de la cohésion nationale programmées par le Rassemblement et qui présentent par ailleurs, le risque d’éloigner la perspective des élections», affirme-t-il.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *