La sécurité au menu de la visite du chef de la diplomatie française à Alger

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian est arrivé  lundi en fin d’après-midi en Algérie, pour une courte visite lors de laquelle il rencontrera son homologue Abdelkader Messahel et le Premier ministre algériens, Abdelmadjid Tebboune.

« Au cours de ce séjour assez court mais important, nous allons renforcer nos liens, échanger sur des sujets de l’actualité régionale -je pense en particulier à la situation dans le Sahel, à la situation en Libye, à la situation au Moyen-Orient- mais aussi évoquer toute la relation bilatérale entre Paris et Alger », a confié Le Drian dans une brève déclaration à la presse.

Cette visite entre dans le cadre d’une tournée du chef de la diplomatie française pour tenter de convaincre les protagonistes du dossier libyen, de favoriser une solution négociée.

«La Libye est une priorité pour la France. Nous pensons qu’il y a une fenêtre d’opportunité, un nouveau contexte qui peut permettre de trouver une solution au conflit en Libye », a expliqué une source diplomatique à Paris.

La visite du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères à Alger vise à préparer celle du président français Emmanuel Macron, annoncée pour «les prochaines semaines».

La semaine dernière, le président français s’était entretenu au téléphone avec son homologue algérien, Abdelaziz Bouteflika, pour lui témoigner «son amitié», mais aussi pour discuter avec lui de la situation au Sahel et en Libye.

L’Algérie sera le deuxième pays maghrébin qu’Emmanuel Macron ira visiter en tant que Président, après le Maroc, les 14 et 15 juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *