Le roi Mohammed VI à Brazzaville en «invité spécial» du sommet sur le Fonds bleu du Bassin du Congo

Le Roi Mohammed VI du Maroc est arrivé samedi soir à Brazzaville, pour participer au Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Commission Climat et du Fonds Bleu du Bassin du Congo, prévu dimanche dans la capitale congolaise, et auquel plusieurs autres chefs d’État africains prennent part.

«Invité spécial» à ce 1er sommet, le souverain marocain est à l’origine de l’initiative du Fonds bleu du Bassin du Congo, qui s’inscrit dans le prolongement de la Conférence mondiale sur le climat «COP22» organisée en novembre 2016 à Marrakech, au Maroc.

Mohammed VI est, en effet, le principal soutien international au Fonds bleu pour le Bassin du Congo, un fonds international créé aux fins de développement écologique dans une région qui constitue le deuxième poumon de la planète après la forêt de l’Amazonie.

Pour rappel, le Maroc avait également abrité en marge de la COP22, le Sommet Africain de l’Action dédié à la stratégie continentale commune en matière d’environnement. Le royaume s’est fait par ailleurs, représenter par une délégation de haut niveau à la cérémonie de signature en mars 2017 à Oyo, au Congo-Brazzaville, du mémorandum portant création du Fonds bleu pour le Bassin du Congo.

Ce Fonds a été mis en place dans l’optique de permettre aux États de la sous-région du bassin du Congo de passer d’une économie basée sur l’exploitation des forêts à une économie favorisant davantage une meilleure gestion des eaux des fleuves et du patrimoine sylvestre.

Le Maroc avait suivi de près ce projet environnemental dès son lancement, confirmant son engagement résolument africain. Cet engagement se confirme encore une fois par la présence du Roi du Maroc au sommet de Brazzaville, une présence qui reflète l’intérêt tout particulier qu’accorde le souverain aux questions de la préservation et de la protection de l’environnement en Afrique et à l’ambitieux projet du Fonds bleu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *