La procureure générale de la CPI, Fatou Bensouda en visite à Kinshasa

La procureure générale de la Cour Pénale Internationale (CPI), la Gambienne Fatou Bensouda effectue depuis hier mardi, une visite d’information sur d’éventuels abus en République Démocratique du Congo (RDC), a-t-on appris des organisations de défense des droits de l’Homme.

Aucune information officielle n’a filtré sur l’agenda de la procureure Bensouda à Kinshasa, mais selon ces ONG, elle devrait rencontrer certains membres du gouvernement et des institutions judiciaires. Son séjour devrait également être marqué par une conférence de presse le jeudi 3 mai.

En février 2018, des organisations comme Le Congolais debout, Lucha, Filimbi et Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH) avaient déposé un mémorandum auprès de la CPI pour demander que soient ouvertes des enquêtes sur les violences dans les Kasaï, dans les Kivu et la répression des manifestations publiques ces derniers mois.

Un peu plus tôt, le 18 janvier, c’était le Parlement Européen qui, dans un communiqué de presse, appelait la CPI à ouvrir une enquête sur les accusations de crimes contre l’humanité, commis notamment au Kasaï.

Le mois dernier, Fatou Bensouda avait dit qu’elle surveillait avec une «extrême vigilance» la situation en RDC, et qu’elle n’hésiterait pas à agir si des actes constitutifs de crimes relevant de la compétence de la Cour sont commis, et à prendre toutes les mesures qui s’imposent pour poursuivre en justice les personnes responsables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *