Maroc: Le Roi Mohammed incite le gouvernement à prendre des mesures sociales d’urgence

Le Roi Mohammed VI a insisté dimanche sur la priorité à accorder aux questions sociales urgentes, à l’amélioration du pouvoir d’achat, l’encouragement des investissements créateurs d’emploi et les mesures propres à consolider la confiance au sein de la société et entre les différents acteurs politiques, économiques et syndicaux, et à réaliser la justice sociale et spatiale.
Dans un discours diffusé par la télévision à l’occasion du 19ème anniversaire de son accession au Trône, le Souverain marocain a critiqué ceux qui tendent à déprécier les efforts déployés en matière économique et sociale. Les Marocains « ne permettront pas aux négativistes, aux nihilistes et autres marchands d’illusions d’user du prétexte de certains dysfonctionnements, pour attenter à la sécurité et à la stabilité du Maroc ou pour déprécier ses acquis et ses réalisations ».
« Car, en définitive, les Marocains ont conscience que c’est la nation, aussi bien que les citoyens, qui paient toujours le plus lourd tribut au chaos et à la discorde », a souligné le Roi Mohammed VI.
Intervenant dans un contexte où le gouvernement et les partis politiques peinent à convaincre l’opinion publique, les nouvelles orientations du Souverain marocain tiennent lieu d’une véritable feuille de route incitant l’Exécutif pour que la priorité soit accordée aux questions sociales au service des citoyens.
Une grande priorité doit être accordée au système de protection sociale, à travers un travail de restructuration globale, en plus de l’accélération de la réforme du cadre de l’investissement et de l’accompagnement des entreprises, notamment en vue de créer davantage d’emplois, l’élaboration du plan d’action à l’horizon 2025 dans le domaine de l’eau.
D’autres mesures intermédiaires à mettre en place dès la rentrée prochaine ont été citées par le Roi, notamment le soutien à la scolarisation, le lancement de la troisième phase de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) et le redressement des dysfonctionnements du système de couverture médicale RAMED.
Tout en insistant sur la nécessité d’accélérer le rythme des réalisations, avec des rendez-vous périodiques pour la présentation de réalisations tangibles, le Roi Mohammed VI a réitéré sa détermination à suivre personnellement l’état d’avancement de ces chantiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *