Audit du fichier électoral en Guinée

Un audit du fichier électoral a démarré en début de semaine en Guinée Conakry, afin de déceler toutes les anomalies pouvant faire l’objet de contestations postélectorales, notamment lors des législatives prévues pour 2019.

Les sept experts internationaux recrutés pour l’occasion ont 25 jours pour passer au peigne fin ce fichier électoral de plus de 5 millions d’électeurs inscrits, pour vérifier si le standard international en la matière est respecté.

Ils travaillent avec un comité technique de 13 membres désignés par les acteurs politiques, la société civile, l’administration publique et la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

A l’issue de son travail, l’équipe d’experts produira un rapport détaillé sur l’état actuel du fichier électoral guinéen et proposera des pistes pour sa consolidation.

Les experts ont été recrutés avec l’appui des partenaires techniques et financiers dont l’Union européenne, l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Leur travail pourrait ouvrir la voie à de nouvelles opérations de révision des listes électorales, conformément à la loi électorale et ce, en prélude aux prochaines élections législatives prévues en 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *