Le référendum constitutionnel au Togo fixé au 16 décembre 2018

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) au Togo a annoncé hier lundi, la date officielle des prochaines élections dans le pays, notamment le controversé référendum constitutionnel qui aura lieu le 16 décembre prochain.

Selon le calendrier communiqué par la CENI, le peuple togolais sera consulté sur les réformes constitutionnelles le 16 décembre 2018. Ce scrutin sera couplé avec les élections locales.

La date du 20 décembre 2018 recommandée pour les législatives, par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) dans sa feuille de route du 31 juillet dernier, reste inchangée. En outre, la CENI annonce pour le 1er octobre prochain, le début du recensement électoral qui durera seize jours.

Ce calendrier électoral intervient, alors que la majorité présidentielle et l’opposition continuent de se tirailler sur la mise œuvre de la route de la feuille de route de CEDEAO qui les invite pourtant«à privilégier le dialogue pour résoudre la crise politique dans le pays».

L’opposition coalisée (C14) a boycotté la CENI, réclamant sa reconstitution et une avancée sur les principales réformes qui sont la source de la crise dans le pays, avant que le processus électoral entre-temps suspendu, ne reprenne.

La reconstitution de cette institution, de la Cour constitutionnelle censée valider les élections, ainsi que la refonte du fichier électoral font notamment partie des réformes institutionnelles exigées par l’opposition pour mettre fin à la crise politique qui a pris une nouvelle tournure en août 2017.

La question de la Commission électorale avait dominé les débats la semaine dernière, lors de la première séance de travail du Comité de suivi de la feuille de route de la CEDEAO, avec la majorité présidentielle et l’opposition togolaise, mais sans aboutir à un consensus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *