Grosse saisie de drogues à Niamey

La police nigérienne annonce avoir interpelé 108 personnes à Niamey, la capitale, dont 83 individus pour vente et consommation de la drogue, et saisi plus de 30 kg de cannabis et près de 6.000 comprimés  psychotropes.

Selon le porte-parole de la Police, Nazirou Moussa Boubacar, les saisies ont été effectuées lors d’une opération de démantèlement de réseaux de narcotrafiquants  menée par l’Office central de Répression de Trafic illicite des Stupéfiants, appuyé par les autres Forces de Défense et de Sécurité (FDS), dans la capitale Niamey, notamment, au marché de «Katako», reconnu comme fief des trafiquants de drogues et délinquants de tous genres, ainsi qu’à la gare de Kolo, tous situés en centre-ville.

L’opération visait à mettre fin à «la situation d’insécurité entretenue par des jeunes délinquants qui ont fait de ces lieux leur sanctuaire», a expliqué Boubacar.

Cette opération fait suite à d’autres importants coups de filet réussis par la Police nigérienne dans les milieux des malfrats dans la ville de Niamey, ayant permis de démanteler plusieurs réseaux et mettre hors d’état de nuire des bandes de criminels pour leur présumée implication dans des meurtres, vols avec agressions, fausse monnaie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *