Guinée-Bissau : L’opposant Sissoco Embalo demeure le vainqueur de la présidentielle

La vérification ordonnée par la Cour constitutionnelle ne changera rien aux résultats de l’élection présidentielle du 29 décembre dernier en Guinée-Bissau.

Le candidat Umaro Sissoco Embalo demeure ainsi, le vainqueur du scrutin, selon les chiffres livrés ce mardi par la Commission électorale (CNE).

La Cour constitutionnelle avait ordonné une vérification des résultats sur saisine du candidat malheureux, Domingos Simões Pereira du parti historique (PAIGC), qui alléguait que le scrutin est entaché de fraudes.

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), médiatrice historique dans la crise en Guinée Bissau, avait recommandé la semaine dernière «à titre exceptionnel» que la commission électorale «engage une procédure de vérification de la consolidation nationale des données issues des commissions régionales du second tour».

C’est ce qui a été fait en présence des représentants des deux candidats du second tour du scrutin, et il en ressort que l’opposant Umaro Sissoco Embalo comptabilise toujours 53,55% des voix contre 46,45% pour son adversaire de la majorité, Domingos Simões Pereira.

Ces décomptes ne satisfont toujours pas le camp du PAIGC, où l’on estime qu’«il n’y a eu absolument rien, c’était juste une consolidation des chiffres comme l’avait annoncé la CNE, et nous y étions présents pour faire le constat». Le parti a «condamné une fois de plus le manque de transparence de la CNE», laissant augurer d’une prolongation des recours devant la justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *