Un mort dans de violents affrontements dans les camps du polisario

Des affrontements entre manifestants appartenant à la tribu Oulad Tidrarine et les milices armées du polisario ont dégénéré jeudi, faisant au moins un mort dans les camps de Tindouf, en Algérie.

Les accrochages se sont produits au cours d’une cérémonie à laquelle assistaient les principaux chefs du polisario, créant une grande confusion.

Les manifestants ont commencé par jeter des pierres sur les responsables du mouvement séparatiste, à leur tête Brahim Ghali, ce qui a provoqué une réaction violente des milices du polisario et la mort d’une personne dans ces accrochages.

Les manifestants de la tribu Oulad Tidrarine protestent depuis plusieurs jours contre les chefs du polisario, accusés d’avoir couvert l’évasion de deux assassins de Oulda Ould Boukhari Bamba, un membre de cette tribu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *