Togo : Agbéyomé Kodjo nomme son Premier ministre

L’opposant autoproclamé « président démocratiquement élu » au Togo, à l’issue du dernier scrutin présidentiel, Agbéyomé Kodjo a nommé ce lundi son Premier ministre, alors que la Cour constitutionnelle devrait proclamer ce mardi après-midi, les résultats définitifs de cette élection.

Dans un « décret » publié lundi soir, le candidat malheureux Agbéyomé Kodjo a porté son choix sur «Antoine Koffi Nadjombé, professeur de philosophie et enseignant titulaire ».

Malgré les 18,37% de voix que lui attribuent les résultats provisoires de la Commission électorale (CENI), Agbéyomé Kodjo maintient qu’il est le «Président démocratiquement élu» du Togo, et que la victoire avec 72,36% attribuée au prédisent sortant, Faure Gnassingbé, n’est que le “fruit de fraudes organisées par le pouvoir, avec la complicité de la CENI”.

Lors d’une conférence de presse tenue hier lundi, le candidat soutenu par l’archevêque émérite de Lomé, Mgr Fanoko Kpodzro, s’est de nouveau évertué à prouver les nombreuses fraudes qui ont émaillé le premier tour du scrutin présidentiel du 22 février dernier et qui entachent sa crédibilité.

La Cour constitutionnelle a annoncé pour cet après-midi à 15h GMT, la proclamation des résultats définitifs de ce scrutin. Elle statuera également sur le recours introduit par Kodjo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *