Les USA menacent de sanctionner des magistrats de la CPI

Le président américain, Donald Trump vient d’ordonner des sanctions économiques contre des magistrats de la Cour Pénale Internationale (CPI) qui se proposaient d’enquêter sur l’implication de soldats américains dans des crimes commis en Afghanistan.

En mars dernier, la CPI avait décidé, en appel, d’autoriser l’ouverture d’une enquête pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité en Afghanistan. Mais le président Donald Trump est fortement opposé à cette enquête et au principe même de la CPI.

Il a donc autorisé ce jeudi des sanctions économiques contre des responsables de cette Cour qui « prendraient part directement à tout effort pour enquêter sur des militaires américains, ou pour les inculper, sans le consentement des États-Unis ».

«Nous ne pouvons pas rester les bras croisés pendant que nos gars sont menacés par un tribunal bidon, et nous ne le ferons pas», a martelé de son côté, le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo.

En réaction, la CPI déplore «une série d’attaques sans précédent» à son encontre, soulignant son indépendance.

«Ces attaques constituent une escalade et une tentative inacceptable de porter atteinte à l’État de droit et aux procédures judiciaires de la Cour», a-t-elle souligné dans un communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *