Le général Salou Djibo se porte candidat à la magistrature suprême au Niger

Le général nigérien, Salou Djibo, 55 ans, a été désigné officiellement par son parti «Paix-Justice-Progrès» (PJP), candidat à l’élection présidentielle de décembre prochain au Niger.

L’homme est assez connu sur la scène politique nigérienne, pour avoir été le chef de la junte militaire qui a dirigé une transition dans le pays à l’issue du coup d’Etat qui a renversé le président Mamadou Tanja en 2010.

Le chef des putschistes a ensuite remis le pouvoir au président actuel, Issifou Mahamadou, élu en 2011.

Le général nigérien, Salou Djibo a accepté de représenter son parti tout en ayant «conscience des enjeux» et en étant convaincu que «nous n’avons plus le choix que de nous battre pour réussir ou périr ». «Je m’engage devant le peuple nigérien à faire de la politique autrement», a-t-il déclaré.

Le premier tour du scrutin présidentiel se tiendra le 27 décembre 2020. La Constitution du Niger limite le mandat du Président de la République à deux quinquennats. Le Président sortant, Issifou Mahamadou, qui est à la fin de son second mandat, ne sera donc pas candidat au prochain scrutin présidentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *