Madagascar : La Commission Electorale Spéciale invalide 8 candidatures

5472225-8165291Le Madagascar débute la semaine dans un climat peu descriptible. Pour cause, la Commission Électorale Spéciale vient de prendre une décision que beaucoup pensaient impossible. En effet, le président de la commission a annoncé que celle-ci avait revisité la liste de candidatures présidentielles et 8 d’entre elles ont été invalidées.

Sur la liste des écartés figurent également les candidatures controversées qui ont défrayé la chronique et suscité le courroux de la communauté internationale. Il s’agit de celle de l’actuelle président AndryRajoelina, de l’ancienne première dame Lalao Ravalomanana et de l’ex-président Didier Ratsiraka. La décision courageuse a été saluée par l’Union Africaine qui s’est félicité de l’audace de la CES. Le président de la CES appelle les différents partis au calme et les invite à accepter les dispositions constitutionnelles dans la sérénité  Toute fois, il a rappelé aux différents partis qu’ils avaient toujours la possibilité de présenter leurs dauphins pour porter les couleurs de leurs camps politiques respectifs. En les choisissant, les différentes tendances doivent s’assurer que les candidatures sont conformes aux dispositions de la loi électorale. Les raisons majeurs ayant conduit à l’annulation de ces candidatures sont le dépôt hors échéance de la candidature pour le président de la transition, la non résidence d’au minimum 6 mois pour ses deux principaux challengers et la non-conformité des dossiers pour les 5 autres.

Si les candidats acceptent cette décision, le processus électoral pourra continuer sans heurts et la communauté internationale reviendra pour participer à l’organisation des élections. Selon le calendrier électoral,  le premier tour est censé se tenir entre le 8 et le 18 octobre de l’année en cours. En attendant, les observateurs restent optimistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *