Malawi : Une nouvelle ère pour le pays

mutarikaSamedi dernier, Peter Mutharika a été déclaré vainqueur en succédant à Joyce Banda à la présidence de la république du Malawi. Il n’a pas tardé à montrer ses couleurs qui seront apparemment  différentes de celles de son prédécesseur. Le nouvel homme fort a expliqué dans son discours que «  le Malawi était trop dépendant de ses bailleurs de fonds traditionnels ». Son premier objectif  vise à réduire cette dépendance aux fonds extérieurs. Bien qu’il n’ait pas explicitement donné les détails de sa stratégie, il a laissé entendre que le pays allait se tourner vers de nouveaux partenaires.
En effet, Madame Banda a beaucoup travaillé avec les bailleurs de fonds occidentaux, en particulier européens qui ont pesé lourdement dans sa politique étant donné qu’elle avait besoin de leurs financements pour appliquer sa stratégie politique.
Il convient de signaler que Peter Mutharika n’est autre que le frère du prédécesseur de Joyce Banda, Bingu wa Mutharika. Ce dernier était en désaccord avec les partenaires occidentaux avant sa mort. Les observateurs s’attendent à ce que son frère adopte la même ligne de conduite. Le Malawi va probablement se tourner vers la Chine, le Brésil ou encore la Russie. Pour l’heure les partenaires occidentaux n’ont pas encore clairement réagi à ces propos.
La communauté internationale aperçu d’un œil encourageant, la pacifique transition qui s’est produite. Malgré les contestations du camp Banda pour des irrégularités qui auraient été signalées, la présidente sortante a fini par accepter sa défaite et présenté ses félicitation au candidat vainqueur. Les élections se sont déroulées en un seul tour, où le candidat qui a enregistré le plus de voix l’emportait. Lors de ce scrutin, Peter Mutharika est en tête de liste, avec 36% des voix, l’emportant sur sa rivale Joyce Banda.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *