Convention de partenariat : Former les militaires ivoiriens

former-militaires-ivoiriensUne convention de partenariat visant à réformer l’Ecole militaire préparatoire technique (EMPT) de Bingerville vers des formations supérieures a été paraphée hier mardi à Abidjan entre les autorités en charge de l’Armée et de l’Education nationale.

De source officielle, la présente signature de la convention cadre de partenariat des deux départements ministériels matérialise « la volonté commune de consolider la complémentarité des deux missions respectives qui tire sa source dans la pédagogie ».

En effet, à l’instar de la stratégie de défense et de la sécurité nationale, le rôle du ministère de l’Education nationale et de l’enseignement technique est de répondre aux exigences d’excellence au sein des armées et de la nation entière.

Rappelons que le monde a changé ; les conditions de fonctionnement et les missions des forces armées ont, elles aussi, profondément évolué.

De nos jours, sous l’égide notamment des Nations Unies, de l’OTAN, de l’Union européenne, ou de l’autorité gouvernementale, l’action des armées est dirigée vers les missions dites de « basse intensité » de maintien ou de rétablissement de la paix, de lutte contre le terrorisme, d’assistance aux autorités civiles en cas de catastrophes naturelles. Ces missions relativement nouvelles ont entraîné une importante réorganisation des forces armées et une forte professionnalisation.

D’où la nécessité pour les autorités ivoiriennes de procéder à une mise à niveau du corps armé par rapport aux standards internationaux. Les ministères de l’Education et de la Défense entendent, par leur action, collaborer au développement de l’esprit de défense des cadres de l’enseignement et contribuer à la formation civique, éthique et physique de ces derniers.

Bref, la convention de partenariat permettra de réformer la formation de base des militaires ivoiriens à travers un cycle supérieur et une mise en conformité avec les standards internationaux du continuum de formation des officiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *