République Centrafricaine : un supporter assassiné par balle à la fin d’un match

jean_serge_bokassaUn jeune supporter centrafricain a été tué par balle ce dimanche, par un homme qui se trouvait à bord d’un véhicule 4×4 portant l’inscription « UN », les initiales en anglais des Nations unies, alors que les fauves de Bas-Oubangui venaient de décrocher une victoire précieuse face à l’Angola.

En effet, les Fauves de l’équipe nationale de football de la RCA, affrontaient l’Angola pour la cinquième journée des éliminatoires de la CAN 2017.

« Il y a un présumé auteur qui vient d’être pris. Nous appelons la population au calme. Nous essayons de prendre le contrôle de la situation et je puis vous dire qu’elle est sous contrôle » a déclaré le ministre centrafricain de la sécurité publique, Jean Serge Bokassa. Une prise en main qui a permis de calmer les supporters qui étaient sur le point de lyncher le meurtrier.

Pour précision, le drame s’est produit au moment où le chef de l’État centrafricain, Faustin Archange Touadéra et une bonne partie des membres du gouvernement se trouvaient encore à l’intérieur du Complexe sportif, d’une capacité d’accueil de 20.000 places.

Pour l’heure, le meurtrier identifié comme étant un membre de la Séléka, une milice centrafricaine d’obédience musulmane, se trouve entre les mains des éléments de la gendarmerie centrafricaine. Une intervention conjointe forces de sécurité intérieures et forces internationales a permis de disperser les manifestants et de calmer la foule.

Il faut noter que dans le mouvement de la foule, le véhicule du président de l’Assemblée nationale, Abdou Karim Meckassoua qui sortait aussi du stade a été pris à partie en représailles à ce meurtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *