Le président Buhari de nouveau à Londres pour des raisons de santé

Voila qui devrait augmenter l’angoisse des Nigérians, et amplifier davantage les rumeurs sur la réelle gravité de la santé du président Muhammadu Buhari.

En effet, le président nigérian a de nouveau quitté le pays ce dimanche soir, à destination de Londres, pour de nouveaux « examens médicaux », a annoncé la présidence. Il a quitté le pays quelques instants après avoir reçu 82 lycéennes de Chibok, libérées par le groupe jihadiste Boko Haram. « Le président Buhari avait décidé de partir dimanche après-midi, mais a finalement repoussé son départ, après l’arrivée des 82 filles de Chibok », a déclaré son porte-parole Femi Adesina.

Pourtant, il y a deux semaines, la présidence prenait la parole, pour démentir les rumeurs sur la santé réelle du chef de l’Etat Buhari, et pour rassurer la population. Cette nouvelle « évacuation », comme le disent les Nigérians, vient accentuer le trouble autour de la santé du président. Ce dernier avait récemment passé huit semaines à Londres pour les mêmes raisons médicales, avant de revenir au Nigeria début mars dernier. Affaibli et malade, le président nigérian n’a pas assisté aux conseils des ministres depuis près d’un mois, affirmant « travailler depuis la maison ».

Et le ton demeure le même du côté du palais présidentiel : «Le président souhaite rassurer tous les Nigérians pour leur dire qu’il n’y a aucune raison de s’inquiéter», a encore martelé ce dimanche, M. Adesina sur Twitter.

Aucune indication n’a été donnée sur la durée de ce nouveau séjour en Grande-Bretagne. « Il dépendra de ce que diront les médecins et la présidence sera assurée pendant son absence par le vice-président Yemi Osinbajoa », a ajouté le porte-parole de la présidence nigériane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *