Afrique du Sud : Abandon provisoire de charges contre les Gupta

Le parquet sud-africain a abandonné mercredi, des charges contre huit personnes proches de l’ex-chef de l’Etat, Jacob Zuma, poursuivies dans une affaire de malversations financières.

Les personnes acquittées étaient présumées impliquées dans le détournement de deniers publics (20 millions de dollars) destinés à des éleveurs laitiers dans la province du Free State en Afrique du Sud. Le détournement aurait été fait au profit de la famille Gupta, originaire d’Inde.

Le paquet sud-africain, qui avait jusqu’au 30 novembre pour formellement inculper les suspects dans cette affaire, dont un neveu des trois frères Gupta, a décidé d’abandonner «provisoirement» les charges contre eux.

Raison évoquée, les autorités indiennes avec qui le parquet collabore sur ce dossier pour rassembler des informations, collaborent moins, «et les informations ne nous parviennent pas aussi rapidement que nous l’aurions espéré», a expliqué le porte-parole du parquet, Phaladi Shuping. Toutefois, précise-t-il, ces charges pourraient être rétablies à l’avenir.

Les frères Gupta se trouvent au cœur de nombreuses allégations de corruption impliquant Jacob Zuma alors qu’il était au pouvoir. Ce scandale a contribué à faire chuter le président Jacob Zuma, qui a été contraint par son parti, le Congrès National Africain (ANC), de remettre sa démission en février dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *