Débat sur le Franc CFA : L’économiste Kako Nubukpo veut porter plainte pour diffamation

Le débat sur le Franc CFA pourrait prendre une nouvelle tournure, puisque l’économiste togolais Pr Kako Nubukpo envisage d’ester en justice pour diffamation, contre le Directeur-Togo de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), Kossi Ténou.

L’ancien ministre togolais et grand pourfendeur du franc CFA répondait hier mercredi sur les ondes d’une radio privée locale, aux propos tenus la veille par le patron de la BCEAO à Lomé, lors d’une rencontre avec la presse pour faire le point sur le débat autour du franc CFA à polémique.

Après avoir affirmé que le Franc CFA est une monnaie «enviée de par le monde», Kossi Ténou a soutenu avoir échangé avec le professeur Kako Nubukpo qui a reconnu «lui-même que ses déclarations (contre CFA) sont souvent non-fondées».

«Allégations mensongères», retoque Kako Nubukpo, qui soutient n’avoir «jamais cherché à rencontrer M. Tenou», avec qui il a travaillé au siège de la BCEAO entre 2000 et 2003. «Depuis lors, nous n’avons pas de relations particulières. Et donc, je suis vraiment surpris que quelqu’un de ce rang puisse énoncer de telles contre-vérités», a ajouté l’ex-ministre.

Il a annoncé avoir saisi son avocat «afin d’étudier la possibilité de donner une suite judiciaire à cette affaire, parce que c’est inacceptable» !

M.Nubukpo s’est entièrement engagé dans la lutte contre le franc CFA, une monnaie qui, selon lui, retarde les anciennes colonies françaises dans leur développement économique, social et politique.

Reçu ce mercredi sur le plateau de la chaîne française «France 24», il a confirmé sa position, déclarant que cette monnaie est «économiquement inefficace, politiquement illégitime, socialement inéquitable et historiquement indigne».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *